Couleur : rouge. Millésime : 2012.

Cépages : grenache noir (49%), cinsault (au moins 20%), syrah (13% ), vendanges manuelles.

Sol : 60% schistes, 40% calcaires.

Vinification : grenache noir, syrah, cinsault, égrappés puis macération pré-fermentaire à froid ; pressurage pneumatique et fin de fermentation à 20°C.

Traitements : deux soutirages, élevage en cuve, pas de collage, légère filtration.

Garde : vin jeune destiné à être bu sur le fruit, sûrement très agréable dans un ou deux ans, malheureusement tout laisse à penser qu’il n’en restera plus guère…

Dégustation : robe violette vive et brillante. Bouquet intense de fruits frais, au plus près de la cuve, du raisin et des fruits rouges. Fines réminiscences de fraise, une pointe de mûre (celles que l’on cueille en altitude au bord des parcelles schisteuses de grenaches). Bouche tendre, fraîche, marquée par les fruits rouges et noirs, l’anis vert, assez exubérante, soulignée de quelques notes d’agrumes.

Température de service : 14°

Quand le déboucher ? : sa fraîcheur et son fruit en font un vin très polyvalent, friand. Pourquoi pas au comptoir, à l'apéritif, avec quelques tapas occitans (miettes de confit de canard tièdes, jambonneau aux câpres) ? Servi plus frais, l’été, il fera tout autant l’affaire à la terrasse d’un chalet de Gruissan, dans une paillote de Leucate, pour un pique-nique sérieux au Ferret que pour un repas de famille déluré.
Existe en bouteilles et magnums.

télécharger la fiche technique

millésime du siècle? >>>